Quel est le rôle d’un consultant en recrutement ?

Consultant en recrutement

Publié le : 12 octobre 20206 mins de lecture

Dans son domaine d’activité, qu’il soit spécialisé ou généraliste, le travail fondamental d’un consultant en recrutement est de trouver des candidats pour ses clients. Sous la responsabilité d’un manager ou d’un consultant senior, il garantit toutes les étapes du mouvement de recrutement en lien avec le client. En collaboration avec ce dernier, il a pour mission de chercher et sélectionner les meilleurs professionnels pour occuper les postes déterminés. Il définit exactement l’activité et prépare le profil du poste à fournir. Mais quelles sont les compétences et les qualités essentielles pour être embauché en tant que consultant en recrutement ?

Les qualités et compétences indispensables

Le métier de consultant en recrutement requiert une audition attentive du client et de ses désirs. Il faut aussi être capable d’expliquer et de se faire comprendre par les autres. Les consultants en recrutement doivent disposer de beaucoup de sympathie pour cibler le profil du poste à servir, mais aussi envers les candidats qu’ils choisissent. Ils doivent savoir synthétiser et analyser différentes données et faire preuve de finesse, de discernement et de psychologie dans les relations humaines. Un consultant en recrutement se présente comme un diplomate et un fin négociateur auprès des dirigeants d’entreprise, car ces derniers n’ont que peu, voire pas de temps pour lui. Il fait preuve d’une grande curiosité et d’un fort esprit d’initiative, se renseigne régulièrement et pose les bonnes questions sur les emplois dont il doit s’occuper. Sa capacité lui permet de traiter simultanément des dossiers différents. La communication est très essentielle pour un consultant en recrutement. Il doit également être sociable envers ses clients et ses collaborateurs. Pour plus d’informations sur ce poste, visitez www.mercato-emploi.com.

Les formations nécessaires et les missions à réaliser

Le travail d’un consultant en recrutement demande plusieurs années d’études. Principalement, ce sont les candidats de niveau bac+5 ou plus que les recruteurs embauchent. Si vous souhaitez en devenir un, il vous est recommandé, dès le lycée, d’opter pour la filière générale ES ou S. Elle vous offrira de solides bagages pour débuter vos études supérieures. La spécialisation se fera après la licence universitaire. Les titulaires des diplômes suivants seront essentiellement privilégiés par les recruteurs :

  • Master en école d’ingénieurs, spécialisé en systèmes d’information, en management, et en ingénierie-conseil
  • Master en école supérieure de commerce, spécialisé en management industriel et stratégique
  • Master en sciences politiques, droit et économie
  • Master Pro droit et gestion, ressources humaines
  • Master spécialisé en conseil d’organisation

Généralement, le consultant en recrutement est responsable de trouver le candidat qui convient au poste demandé par son client. Ainsi, dans le cadre d’un processus de recrutement, ses missions peuvent être organisées de plusieurs sortes. Il doit d’abord identifier les besoins du client. Il s’agit donc d’élaborer le plan de la fonction et de la représentation du candidat recherché par son client. Après, dans la phase de sourcing, il cherche des candidats à partir de la publication de l’offre ou en utilisant directement les réseaux sociaux professionnels, ou autres dispositifs digitaux. Le traitement des candidatures et la réponse positive ou négative au candidat feront aussi partie de la mission d’un consultant en recrutement. Il conduit ensuite les entretiens et rédige les comptes-rendus. Et enfin, il sélectionne et valide le candidat. Il le présente au client et l’accompagne en vue d’une prise de poste.

Les avantages et inconvénients d’être consultant

En tant que consultant, la première chose à savoir, c’est qu’on peut choisir d’être rattaché à une boîte ou bien de travailler à son compte. Pour ceux qui décident de travailler en solo, leur choix offre bon nombre d’avantages. Pour quelles raisons ? D’abord, ils décident eux-mêmes de tous les aspects de leur carrière et du maître de leur stratégie. Ils décident également eux-mêmes des contrats qu’ils souhaitent prendre. S’ils n’ont pas envie de se lancer dans un projet, ils ne signent pas. Enfin, ils choisissent également leurs horaires de travail, donc pas de stress parce qu’ils peuvent se réveiller tard. Mais il existe aussi un revers au travail de consultant. Si on travaille seul, il est dur d’affronter les divers obstacles sur le chemin. La charge de travail est grande et on ne peut compter que sur soi-même. Il faut alors bien travailler, car si le client est insatisfait, on ne peut critiquer personne d’autre. La solitude se fait souvent sentir, surtout dans les moments les plus difficiles.

Plan du site